Partenaires

Fondation pour la recherche sur la biodiversité


Email :

elodie.milleret@fondationbiodiversite.fr

contact@fondationbiodiversite.fr

Téléphone: +33 1 80 05 89 25

URL :

http://www.fondationbiodiversite.fr/fr

http://www.fondationbiodiversite.fr/10ans/

Description de l’organisme :

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité est une plateforme entre les différents acteurs scientifiques et les acteurs de la société sur la biodiversité. Elle a été créée en 2008, à la suite du Grenelle de l’environnement, avec le soutien des ministères de la recherche et de l’écologie et de huit établissements publics de recherche, rejoints en 2014 par LVMH. Susciter l’innovation, promouvoir des projets scientifiques en lien avec la société et développer études, synthèses et expertises sont autant d’actions au cœur de son dispositif. À ce jour, plus de 230 structures, associations, entreprises, gestionnaires ou collectivités, ont rejoint la FRB autour d’un but : relever ensemble les défis scientifiques de la biodiversité.

Activité en rapport aux récifs de corail :

À l’occasion de l’année internationale pour les récifs coralliens, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité, l’Institut océanographique - Fondation Albert Ier - Prince de Monaco, le Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (CRIOBE), la Plateforme océan et climat, et l’Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR), ont organisé le 20 juin 2018 un colloque de transfert des dernières connaissances scientifiques à destination des porteurs d’enjeux ainsi qu’une soirée ouverte au grand public. Cet événement a permis de faire un point sur les services rendus par les coraux et leurs écosystèmes ainsi que sur leur état, leur santé et les menaces auxquelles ils sont confrontés. Puis, deux tables rondes ont rassemblé des scientifiques, des gestionnaires et des acteurs de la société civile pour échanger sur i) la mobilisation et l’adaptation nécessaire de la gouvernance pour mettre en place de nouveaux outils en faveur d’une meilleure protection des espaces et des espèces, et limiter les pressions anthropiques directes ou indirectes, et ii) les dernières connaissances scientifiques sur le fonctionnement des récifs coralliens et sur des solutions de gestion innovantes pour les développer à plus grande échelle. Cet après-midi s’est prolongé, en soirée, par une projection du film Chasing Coral, réalisé par Jeff Orlowsky et produit par Netflix.




Trust for Sustainable Living (TSL)


Email : enquiries@livingrainforest.org

Téléphone : +44 1 16 35 20 24 44

URL : https://trustforsustainableliving.org/play-drawdown

Description de l’organisme :

Prenez part à la conversation pour un avenir durable. Testez vos connaissances et contribuez à bâtir un avenir meilleur.

Activité en rapport aux récifs de corail :

Les récifs de corail sont vulnérables au changement climatique et au réchauffement climatique. Mais tant que les niveaux d’émission de gaz à effet de serre ne commencent pas à baisser, il sera difficile de les protéger sur le long terme. « Drawdown », ou inversion en français, désigne le point de bascule à partir duquel la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère se met à diminuer d’une année sur l’autre. En partenariat avec le projet Drawdown, TSL a développé un jeu en ligne, le « Drawdown Challenge ». Le projet Drawdown a identifié et hiérarchisé 100 solutions pour lutter contre le changement climatique en fonction de leur capacité à réduire les gaz à effet de serre. Pour relever un défi d’une telle ampleur, il faut déployer l’ensemble de ces solutions, car individuellement, elles ne suffiraient pas à sauver nos précieux récifs coralliens. Sauriez-vous deviner quelles solutions auront le plus d’impact ?




Phillip and Patricia Frost Museum of Science


Contacts :

Fernando Bretos, Directeur de la conservation marine

Rivah Winter, Conservatrice de l’aquarium et inventeuse en résidence en science marine

Téléphone : +1 305 96 88 45 79 / +1 30 54 34 96 35

Email : fbretos@frostscience.org / rwinter@frostscience.org

URL : https://www.frostscience.org

Description de l’organisme :

Frost Science connecte les personnes de tous âges et tous horizons, et les invite à découvrir les joies des sciences et de la technologie, et à mieux se comprendre eux-mêmes et le monde qui nous entoure.

Activité en rapport aux récifs de corail :

Frost Science s’investit dans la sensibilisation du public à l’importance des écosystèmes récifaux et à la nécessité de restaurer ces précieux habitats. Le musée soutient les efforts de restauration des récifs coralliens par le biais de son programme de bénévolat Museum Volonteers for the Environment (MUVE). En collaboration avec le programme Rescue a Reef de l’université de Miami, MUVE s’attache à impliquer les citoyens scientifiques dans la gestion de pépinières de coraux et de réimplantation de boutures de coraux corne de cerf dans les récifs locaux. De plus, au sein du laboratoire des inventeurs en résidence dédié aux coraux, un aqualaboratoire et laboratoire moléculaire expérimental ouvert au public, les visiteurs du musée peuvent échanger directement avec des scientifiques spécialistes du domaine et découvrir les travaux de recherche de pointe entrepris par le musée. Les chercheurs du laboratoire des inventeurs œuvrent à améliorer la résistance à la chaleur des coraux élevés en pépinière, dans le but d’accroître leur chance de survie dans le contexte du changement climatique, et d’améliorer l’efficacité des initiatives de conservation actuelles.




The Paleontological Research Institution and its Museum of the Earth


Contact : Robert Ross

Téléphone : +1 60 72 73 66 23 ext. 18

Email : ross@priweb.org

URL : priweb.org

Description de l’organisme :

La Paleontological Research Institution (PRI) mène et intègre des activités éducatives et de recherche, et interprète l’histoire et les systèmes de notre planète et de la vie terrestre, pour faire progresser les connaissances, éduquer la société, et encourager une intendance éclairée de la Terre. PRI s’adresse à différents publics, en partie au moyen de ses deux sites ouverts à tous, le Museum of the Earth et le Cayuga Nature Center.

Activité en rapport aux récifs de corail :

La Paleontological Research Institution (PRI) facilite la compréhension scientifique de l’histoire de l’évolution des récifs coralliens au moyen de collections et de publications de recherche, et promeut la conservation des récifs de corail actuels et futurs par des actions de sensibilisation du public. Le programme de sensibilisation de la PRI s’articule autour de deux bassins de coraux dans le Museum of the Earth, qui montrent le contraste entre les organismes des Caraïbes et ceux des océans Indien et Pacifique. Les aquariums sont exposés dans la partie du musée dédiée aux changements climatiques passés et actuels, et contribuent à informer les visiteurs des impacts du changement climatique sur les écosystèmes marins de basses latitudes. Les explications des guides ainsi que des programmes sur les récifs de corail destinés aux écoles primaires viennent compléter l’exposition. Plus largement, le musée présente plusieurs douzaines de fossiles de coraux et d’autres organismes récifaux pour témoigner de l’histoire des systèmes terrestres ; les implications des évolutions du climat, du niveau de la mer et de la biodiversité marine sont intégrées aux panneaux et cartels pertinents dans l’ensemble du parcours.




Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco


Email : c.copin@oceano.org

Téléphone : +33 1 44 32 10 94

URL : www.institut-ocean.org

Description de l’organisme :

Depuis plus de 100 ans, l’Institut océanographique s’attache à mieux faire connaître la richesse et la fragilité des océans et à promouvoir une gestion durable et une protection raisonnée et efficace de ces derniers. Il dispose de deux sites :

  • Le Musée océanographique de Monaco : accroché au flanc du mythique Rocher de Monaco, ce « temple de la mer » a été fondé par le Prince Albert Ier, arrière-arrière-grand-père de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II. Un aquarium de renommée internationale, il présente près de 400 espèces de la Méditerranée et des mers tropicales à plus de 650 000 visiteurs chaque année.
  • La Maison des océans à Paris : elle regroupe en son sein différentes institutions spécialistes des océans et constitue un centre de conférence prestigieux en plein cœur de Paris. Ces deux sites accueillent des colloques internationaux rassemblant experts, entrepreneurs et décideurs politiques autour des grands enjeux de la gestion durable des océans.

Activité en rapport aux récifs de corail :

L’Aquarium de Monaco a été le premier au monde à maintenir et à reproduire des coraux. Ce savoir-faire, développé en partenariat avec le Centre Scientifique de Monaco, nous permet de peupler l’ensemble des bacs constituant la zone tropicale de coraux vivants. En présentant ces formidables créatures, nous visons à sensibiliser le public à l’incroyable biodiversité et fragilité des récifs coralliens. Le Musée océanographique témoigne de l’engagement de Monaco en faveur de la préservation des coraux auprès au grand public. De plus, de juillet 2018 à juin 2020, Monaco copréside l’Initiative internationale pour les récifs coralliens avec l’Australie et l’Indonésie. Aux côtés du Centre scientifique de Monaco et de la Fondation Prince Albert II, l’Institut océanographique se penche sur l’impact du changement climatique, de l’acidification des océans, des pratiques de pêche non viables et de la pollution sur les récifs de corail.




World Ocean Network


Contact : Manuel Cira

Email : info@worldoceannetwork.org

Téléphone : +33 3 21 30 99 93

URL : https://www.worldoceannetwork.org

Description de l’organisme :

Le Réseau océan mondial est une association rassemblant plus de 450 partenaires, dont des organisations à portée éducative, des aquariums, des centres scientifiques et de recherche, des musées et des zoos qui accueillent plus de 250 millions de visiteurs par an.

Activité en rapport aux récifs de corail :

Notre mission, aux côtés de tous nos partenaires, parmi lesquels des îles coralliennes, est de sensibiliser le public à la valeur des océans en transmettant des connaissances scientifiques. Nous souhaitons que les citoyens aient conscience tant de leur impact sur les océans, que de l’impact des océans sur leur quotidien. Le Réseau océan mondial agit entre autres en diffusant des informations scientifiques sur les réseaux sociaux. À l’occasion de la Journée mondiale de l’océan par exemple, nous avons publié sur nos pages Facebook « Citizen of the Ocean » et « Blue Society » ainsi que sur Twitter des contenus soulignant l’importance des récifs coralliens. Nous avons également assuré la promotion de l’exposition photographique sur les coraux d’Alexis Rosenfeld (épaulés de notre partenaire Nausicaá). Mieux nous éduquerons les gens, plus la richesse du monde marin sera respectée.




Nausicaá


Contact : Manuel Cira

Email : info@worldoceannetwork.org

URL : www.nausicaa.fr

Description de l’organisme :

Nausicaá, centre national de la mer à Boulogne-sur-Mer (France), est bien plus qu’un simple aquarium… C’est un centre de découverte de l’environnement marin unique en son genre, à la fois ludique, pédagogique et scientifique, essentiellement axé sur les relations entre l’Homme et la Mer. Le 19 mai 2018, Nausicaá a dévoilé au public son tout nouveau parcours d’exposition « Voyage en haute mer », pour devenir l’un des plus grands aquariums au monde.

Activité en rapport aux récifs de corail :

Depuis sa première extension en 1998, Nausicaá s’attache à présenter les coraux à l’aide d’illustrations, de vidéos et d’aquariums. Les visiteurs peuvent découvrir les coraux, leur vie, la complexité des environnements récifaux qui accueillent des milliers d’espèces et l’importance des récifs pour l’humanité. Les soigneurs de Nausicaá ont développé une technique de culture très spéciale et établi leur propre pépinière. À partir de petits fragments de coraux fixés sur des supports avec une résine non toxique, les soigneurs de Nausicaá cultivent de nombreuses boutures de réserve en pépinière, qui sont ensuite transplantées dans les décors de l’exposition, où ils se développent harmonieusement grâce au soin quotidien qui leur est apporté. Toutes les espèces présentes dans les bassins de Nausicaá sont élevées sur place, dans l’un des plus grands récifs coralliens « cultivés » au monde. Dans le nouveau parcours de Nausicaá, des tombants visibles depuis le tunnel sous-marin seront peuplés de 10 000 fragments de coraux élevés dans la pépinière de l’aquarium.




Underwater Earth Limited


Contact : Lorna Parry / Christophe Bailhache

Téléphone : +61 411 54 54 59 / +61 424 58 05 65

Email : lorna@underwater.earth / christophe@underwater.earth

URL : https://www.underwater.earth

Description de l’organisme :

Nous nous efforçons de réaliser une vision simple et unique : dévoiler au monde les océans. Loin des yeux, loin du cœur. Comment quiconque pourrait-il aimer et prendre soin de l’océan s’il ne peut ni le voir, ni le comprendre ?

Activité en rapport aux récifs de corail :

Jusqu’ici, nous nous sommes concentrés principalement sur les récifs coralliens. La grande majorité du public ne connaît pas ou ne prend pas la mesure de leur importance vitale, des facteurs qui les menacent, ou de ce qui doit être fait pour les protéger. Depuis 2010, notre action consiste à emmener Google Street sous l’eau, à introduire le monde à la plongée virtuelle dans les récifs coralliens, et à effectuer le relevé scientifique le plus exhaustif des récifs de corail dans 26 pays. À partir de plus d’un million d’images capturées, nous avons aussi créé la plus grande archive visuelle dédiée aux récifs coralliens au monde. Nous avons en outre annoncé, dévoilé et suivi le troisième épisode mondial de blanchissement des coraux, un phénomène qui a par la suite fait l’objet d’un documentaire majeur de Netflix. Nous nous sommes aussi attachés à tourner des films de réalité virtuelle primés sur les récifs coralliens, pour interpeller, divertir et sensibiliser le public. Plus récemment, nous nous sommes investis dans la conception, la gestion et la communication de l’initiative 50 Reefs, un projet mondial visant à sauver les récifs de corail.





Partenaires:    |

tiny logo.png

© 2019 by CoralMatters.com